bien-être

Un homme et deux femmes alignés côte à côte derrière une table.

Le 23 septembre 2022, Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers, a signé la charte ETICA de l’association de protection des animaux Welfarm. Poitiers est la première ville française à adhérer à cette démarche pour des approvisionnements plus respectueux du bien-être animal en restauration collective.

> Lire la suite
Un comptoir présentant différents aliments dans des bacs, dont des saucisses.

Le 27 juin 2022, le conseil municipal de la Ville de Poitiers a voté à l’unanimité son adhésion à la démarche ETICA de Welfarm pour des approvisionnements plus respectueux du bien-être animal dans la restauration collective. Au vu du poids du secteur dans l’alimentation des Français, c’est une avancée considérable pour les animaux d’élevage. Pionnière, la Ville de Poitiers est amenée à servir d’exemple dans la France entière.

> Lire la suite

Si le code inscrit sur les œufs donne une indication sur le mode d’élevage des poules, cette information fait toujours cruellement défaut pour les autres produits d’origine animale. Face aux attentes sociétales et pour plus de transparence, une initiative portée par des ONG et un distributeur a vu le jour fin 2018 : l’étiquette Bien-être animal.
> Lire la suite

À l’occasion du premier avril, Welfarm vous propose quelques points de repères sur  la production de poissons. Car un acheteur mieux informé en vaut deux !  
> Lire la suite
Saint-Rémy-de-Provence

Thierry Vanbiervliet est coordinateur de la restauration collective au sein de la mairie de Saint-Rémy-de-Provence (13). Première commune à rejoindre l’initiative Etica, il répond aujourd’hui à nos questions.
> Lire la suite