Cantine d'entreprise

Pourquoi s’engager ?
Répondre aux attentes des consommateurs

Toutes les enquêtes d’opinion le montrent : le bien-être animal est devenu un enjeu de société majeur. Ainsi, 88 % des Français se disent contre l’élevage intensif et 87 % sont défavorables aux méthodes de production ne permettant aucun accès à l’extérieur aux animaux, selon un sondage YouGov de 2019 (source : L214).

Ces attentes sociétales se concrétisent dans les urnes, puisque 72% des Français estiment important que les candidats aux municipales de 2020 s’engagent sur des mesures concrètes en faveur des animaux (Source : IFOP-L214 2019). Les actes d’achat des Français témoignent aussi de ces attentes. En effet, ils sont de plus en plus nombreux à devenir flexitariens, c’est-à-dire qu’ils consomment moins de viande et privilégient celle provenant d’animaux ayant bénéficié de meilleures conditions d’élevage. Soucieux du bien-être animal, les consommateurs français souhaiteraient que les établissements de restauration hors domicile s’approvisionnent, eux aussi, en produits plus éthiques. Ainsi :

  • 73 % des Français sont favorables à ce que la viande, les œufs, les laitages et le poisson issus de l’élevage intensif soient exclus de la commande publique (cantines scolaires, restauration collective…), selon un sondage Ifop de 2019 (source : L214) ;
  • 83 % des Français souhaitent que les établissements de restauration hors domicile (restaurants, cantines, hôpitaux, restauration d’entreprise…) cessent de servir des œufs de poules en cage dans leurs menus, selon un sondage Ifop de 2019 (source : Welfarm) ;
  • 77 % des Français accepteraient de payer plus cher un repas à la cantine s’il garantissait de meilleures conditions d’élevage, prenant en compte le bien-être des animaux (plein air, pâturage, absence de mutilation…), selon un sondage Ifop de 2019 (source : Welfarm).